Balade en Charente autour du Lac de Guizengeard

Par Miles and Love

Lors de notre périple dans les Charentes, ce qui nous probablement le plus surpris fut la découverte des lacs de Guizengeard, des lacs secrets à la couleur incroyable. Car même si on a adoré parcourir l’Île de Ré et l’Île Madame, nous savions à peu près à quoi nous avions affaire.

En revanche, concernant ces lacs de Charente, on avait juste entendu dire que leurs eaux étaient bleues et cristallines. Rien de plus.

Alors on a pris nos petites affaires, nos chaussures de marche et on est parti à la rencontre de ce site encore trop méconnu de la région.

Le début du sentier qui mène au lac de Guizengeard n’est pas forcément simple à repérer. Après avoir un peu cherché, on a fini par trouver cette fameuse petite église qui semble perdue dans les bois et marque le début de la randonnée. Rien n’indiquait alors vraiment qu’on allait arriver sur un site d’exception.

On a croisé, tout au plus, 2 ou 3 personnes qui semblaient connaître ce lieu presque secret. Et c’est après avoir enfilé nos chaussures que nous sommes partis en suivant un petit panneau qui indique le chemin.

Une balade en Charente au coeur des pins

Cette balade en Charente dure un peu plus d’une heure. Elle commence par un sentier dans une jolie forêt essentiellement constituée de pins.

Et comme cette journée-là, il faisait très beau et très chaud, l’ombre des arbres était vraiment agréable. À mesure que l’on avançait se dessinait un paysage digne de certains parcs nationaux américains (que l’on connaît bien).
Ici la terre était blanche, parfois jaune ; le chemin parfois dégagé, parfois ombragé. Jusqu’au moment où l’on est arrivé assez près du premier lac et on a commencé à apercevoir cette étrange couleur bleue.

 

Plus on s’approchait du lac, moins la forêt se faisait dense, laissant place aux panoramas. Et effectivement, devant nous s’affichait le spectacle d’un lac d’une tranquillité absolue. Personne autour de nous, aucun bâtiment, ni vendeur de glaces. Personne ne s’y baignait, l’eau était d’un bleu turquoise éclatant, presque lumineux et d’un calme presque irréel. Nous étions à ce moment précis parfaitement seuls.
Seuls devant ce lac, ce lieu que nous souhaitions à notre tour garder secret…

Un lac en Charente à l’eau bleue cristalline

Lorsqu’on a pris le chemin du second lac, le spectacle final fut encore plus somptueux. Une eau encore plus bleue et lumineuse (si on avait pensé que c’était possible…), en fonction des rayons du soleil.

Attention toutefois si vous décidez de vous laisser tenter par cette balade en Charente. Ce site est étonnant, sublime, mais fragile. Il y est interdit de s’y baigner, même d’y tremper les pieds ou d’y faire un feu sur ses rives. Cette fragilité, qui en fait sa beauté et rareté doit être prise en compte lorsqu’on visite le coin. On fait at-ten-tion ! Car Guizengeard est constitué de 2 lacs qui n’existaient pas, il n’y a encore pas si longtemps. À l’origine, le site était une carrière d’argile blanche (appelée Kaolin) qui, lors de son abandon, s’est gorgée d’eau de pluie.

Il y aurait encore beaucoup de choses à dire sur ce lieu si peu connu. Pour le temps d’un week-end nature pour profiter d’un paysage complètement atypique dans ce coin de France. On y vient se ressourcer, se détendre, écouter les oiseaux ou les épines des pins craquer sous ses pas. Ouvrir les yeux en grand, pour découvrir l’un des paysages les plus somptueux et étonnant des Charentes.

Psst, si vous aimez ces lacs, ne le dites pas trop fort, gardons le coin encore un peu secret, entre nous 😉

A

Lac de guizengeard

45° 18′ 49″ nord, 0° 06′ 09″ ouest

En savoir plus