Les Charentes : une vraie reconnexion avec la nature

Par Johan Lolos et Delphine Polson

Visiter les Charentes, c’est se reconnecter avec la nature, prendre le temps d’observer l’horizon, inspirer à pleins poumons et lâcher prise.
L’île d’Oléron était la toute première étape de notre séjour. Cette île nous a offert le shoot d’iode vivifiant dont nous avions besoin. Les batteries rechargées, nous avons ensuite mis le cap sur le continent où nous avons traversé deux des plus beaux villages de France, Mornac-sur-Seudre et Brouage, avant de rejoindre les régions de Cognac et Angoulême pour des promenades bucoliques. Pour clôturer en beauté ce merveilleux séjour, nous sommes allés voir de plus près les majestueuses falaises au nord de La Rochelle.
Durant ces quatre jours, nos cinq sens ont continuellement été en éveil. Retour en images sur les moments forts de ce séjour infiniment ressourçant. 

Coucher de soleil sur la plage des Huttes - Île d'Oléron

Le coucher de soleil sur la plage des Huttes

Si, comme nous, vous adorez les couchers de soleil, foncez en fin de journée à la plage des Huttes située sur la pointe Nord de l’île d’Oléron. Face à l’océan Atlantique, cette magnifique plage de sable blanc s’étend sur 5 km et est particulièrement bien préservée. Ici, tout est sauvage et battu par les vents. Mon chapeau a d’ailleurs failli rejoindre l’Amérique si je n’avais pas couru aussi vite après ! Avec ses dunes touffues et ses milliers de petits coquillages abandonnés par la marée, il ne nous en fallait pas plus pour décerner à cet endroit la palme d’or de la photogénie. Depuis Le Biouve, le petit bar de surfeurs situé en haut des dunes, on a admiré la douce lumière rosée du coucher de soleil en poussant des « waouh ! » par-ci par-là. On s’est même surpris à rêvasser : « Dis, ce serait cool d’habiter ici, non ? ». 

Une balade en canoë sur la Charente

Gilet ? Check ! Pagaie double ? Check ! Bidon ? Check ! Nous voilà bien équipés pour voguer sur les eaux calmes de la Charente.
Depuis la base nautique de Jarnac, on s’installe à bord de mon joli canoë jaune pour une balade sportive de deux heures. Ceux qui nous connaissent savent à quel point on adore faire ce genre d’activité au petit matin. A chacun de nos voyages, nous programmons toujours une sortie en kayak ou en canoë à l’aube. Sérénité assurée ! Ça vaut toutes les séances de yoga du monde, je vous le garantis ! Bien installée dans mon siège, j’observe l’environnement qui m’entoure. L’atmosphère qui se dégage des lieux invite à la relaxation : c’est calme, une légère brume s’évapore, le soleil nous réchauffe et trois papillons dansent au-dessus de la pointe du bateau. Oups ! Il ne faudrait pas oublier de pagayer ! On se met à slalomer entre les nénuphars, on passe sous un majestueux saule pleureur puis on se met à ramer de plus en plus vite pour contrer le courant. Quelle jolie invitation à la sérénité et à la reconnexion avec la nature !

Le sentier d’interprétation « Les Eaux Claires du temps » à Angoulême

Avant de prendre la direction de ce sentier d’interprétation, s’assurer de ne pas trop abuser de la galette charentaise, délicieuse à souhait ! Nous décidons donc d’en garder pour « l’après-balade »…  en réconfort après l’effort, car la vallée des Eaux Claires se mérite ! Avant de partir à l’assaut des falaises de calcaire prisées par les amateurs d’escalade, nous empruntons le sentier en contrebas, à l’ombre des arbres et sur terrain plat, en guise d’échauffement avant de commencer à grimper.

Sentier d'interprétation Les Eaux Claires du temps à Angoulême

Sur le chemin, nous croisons le moulin du Verger, dernier témoin de l’industrie papetière en Charente. Le décor de chênes verts et pins sylvestres offre un cadre bucolique à notre escapade à « deux pas » de la ville d’Angoulême. Tout en haut, la vue est à couper le souffle. On entraperçoit le petit ruisseau des Eaux Claires qui serpente au fond de la vallée. Tout au loin, des champs et du vert troué par un village. Le calme et la sérénité des lieux nous ont largement convaincus qu’une petite sieste bien méritée pouvait s’envisager sur ce balcon face à la campagne !

Les falaises du littoral charentais

Pour clôturer comme il se doit ce merveilleux séjour, le ciel s’est paré d’une douce lumière orangée qui a transformé les flots en or le temps d’un instant. On en a donc profité pour foncer admirer le spectacle depuis la falaise de « La Repentie », non loin de La Rochelle. De là, la vue sur le pont de l’île de Ré était incroyable ! On s’est laissés porter par le vent, les cheveux emmêlés mais le cœur léger ! 

Falaise de "La Repentie" près de La Rochelle

 

A

Activités sur l'île d'Oléron

Île d'Oléron, France

En savoir plus
B

Activité nautique à Jarnac

Jarnac, France

En savoir plus
C

Sentier d'interprétation à Angoulême

Angoulême, France

En savoir plus