Les fortifications de Saint-Martin-de-Ré

Français

Découverte des fortifications de Saint-Martin-de-Ré FRONT DE MER : Situé sur la côte nord de l’île, Saint-Martin fait face au département de la Vendée. Par temps clair, il est possible d’apercevoir à l’ouest, le clocher d’Ars, le phare des Baleines et la presqu’île de Loix. Le système défensif en front de mer est simple, les soldats montaient la garde le long du chemin de ronde qui longe le rempart. Ce dernier est jalonné de créneaux afin de pouvoir y installer des canons en cas d’attaque maritime. Ce dispositif pouvait permettre l’installation d’une batterie d’une centaine de pièces. Le rempart mesure ici 8 m de haut sur 2 m d’épaisseur. POTERNE : Passage reliant le fossé à la ville et mesurant 20 mètres de long. Prévus par Vauban dès 1685 ces couloirs souterrains seront percés en 1793 seulement. DÉFENSE TERRESTRE : La vue en surplomb permet d’apprécier l’organisation du dispositif terrestre, composé par le glacis, la double enceinte et les demi-lunes. Les travaux débutent en 1681 et dureront 10 ans. 12000 ouvriers seront nécessaires à la construction des fortifi cations. La pierre provient du continent et sera donc acheminée par bateau. En remontant le long du Cours Pasteur vers la Porte des Campani, la table de lecture permet de mieux comprendre le système défensif mis en place par Vauban. PORTE DES CAMPANI : Construite vers 1685, elle est l’une des deux portes de la ville. Elle était précédée d’un pont-levis, devenu pont dormant à la fi n du XVIIIème siècle. Constituée d’un tunnel voûté, elle était autrefois fermée d’une double porte en bois cloutée et d’une herse en bois. Le décor sculpté est constitué de drapeaux et de lambrequins, et le fronton est frappé d’un soleil rayonnant, symbole du roi Louis XIV.


Périodes d'ouverture

Toute l'année.

Tarifs & moyens de paiement

Gratuit ACCES_LIBRE

Documents à télécharger