L’Hermione, la frégate de la liberté

Embarquez pour un grand voyage vers la liberté !

En juillet 1997, l’Association Hermione-La Fayette s’est lancée dans une formidable aventure : la reconstruction de la frégate Hermione, navire, qui, en 1780, permit au marquis de La Fayette de rejoindre les insurgés américains en lutte pour leur indépendance.

Rochefort : la ville arsenal

Rochefort, doit sa réputation et sa naissance au 17e siècle, à la décision de Colbert, alors ministre de la Marine de Louis XIV, d’implanter sur les rives de La Charente le nouvel arsenal du Royaume de France. Le but était de construire des bateaux de guerre capables de résister aux assauts ennemis.

Arsenal de Rochefort

Aujourd’hui, la ville a conservé les traces de son histoire grâce à un patrimoine maritime remarquable constitué de la Corderie Royale, grâce aux formes de radoub, vestiges de l’ancien Arsenal, du Musée National de la Marine ou encore celui de la Médecine Navale. Le chantier de reconstruction et le bateau Hermione se sont immédiatement intégré dans l’histoire et l’identité de la ville.

Un défi technique : reconstruire un navire du 18e siècle

Lancé en 1997,  le projet de reconstruction du navire a fait face à de nombreuses contraintes techniques liées aux matériaux utilisés, au budget, aux ressources humaines ainsi qu’aux règles de navigation. La frégate est le fruit d’un des plus grands chantiers de reconstruction jamais entrepris en France !

construction de l'Hermione

Dès le début du projet, la ville de Rochefort et l’Association Hermione Lafayette ont partagé cette aventure auprès du public qui a pu découvrir les grandes étapes de cette reconstruction. Habitants de Rochefort, touristes de passage ou passionnés de marine et de navigation, chacun peut reconnaître avoir participé à cette incroyable aventure.

L’Hermione : le grand voyage

18 ans : c’est le nombre d’années qu’il aura fallut pour permettre enfin le grand départ de l’Hermione. C’est à l’automne 2014 que débutent les essais sous le commandement de Yann Cariou accompagné d’un équipage de 76 personnes, dont 54 volontaires. Des gabiers prêts à monter au sommet des mâts, y border les voiles et assurer les manœuvres.

L'Hermione en navigation

Après plusieurs mois d’entrainement, le rêve est devenu réalité et l’Hermione entama enfin en 2015  son voyage vers les Etats-Unis. 27 jours de traversée avec une succession d’escales de Philadelphie, en passant par Boston, New-York, Greenport, le Canada et Saint-Pierre-et;Miquelon où elle fut à chaque fois accueillie avec enthousiasme et ferveur !

Portrait de Manon : une gabière passionnée

A cette occasion, nous avions rencontré Manon, une gabière, membre de l’équipage, embarquée pour la grande aventure.

des gabiers sur l'Hermione

Qu’est-ce qui vous a donné envie de devenir une « gabière » sur la frégate Hermione ?

J’ai vu une annonce dans le journal annonçant le recrutement pour l’équipage du bateau Hermione et stipulant que les amateurs étaient les bienvenus. Je suis née à La Rochelle mais je n’ai jamais eu l’occasion de faire du bateau et c’était un grand regret. Et puis,  j’ai beaucoup voyagé, j’ai ça dans la peau. Je n’ai donc pas hésité à envoyer ma candidature. Quand je suis entrée pour la première fois sur le chantier de l’Hermione ça a été le coup de foudre.

Quels ont été les moments les plus difficiles au cours de la traversée et vos meilleurs souvenirs à bord de l’Hermione ?

Il n’y a pas de moment difficile sur le bateau. Tout est plaisant. L’équipe de professionnels est passionnée et nous avions conscience d’avoir une chance incommensurable d’être sur l’Hermione. Alors que j’appréhendais avant de partir, j’ai finalement adoré vivre avec 80 personnes et me faire de véritables amis de ces gens que je ne connaissais pas. Je suis restée 2 mois ½ à bord et je ne voulais plus débarquer ! Je n’ai passé que de bons moments. Sinon, l’arrivée aux Bermudes a vraiment été un moment fort et magique : les couleurs, les odeurs, retrouver les plantes, réécouter les oiseaux, se baigner…

L’actualité de l’Hermione

Aujourd’hui, de nombreuse visites et animations y sont proposées au public tout au long de l’année par une équipe de passionnés. Elle fait partie d’un ensemble harmonieux au sein de l’Arsenal à côté d l’Accro-Mâts, un parc aventure unique au monde.

Pour le plaisir de tous, elle reprend la mer quelques semaines par an et fait escale dans de nombreux ports à la rencontre des visiteurs. Cette année 2019, à l’occasion de son voyage « Normandie Liberté », vous pouvez la retrouver à Cherbourg (du 4 au 8 mai), à Nantes (du 25 au 28 mai) et Rouen (du 7 au 16 juin).

 

A

Rochefort

Rochefort, France

En savoir plus
B

L'Hermione

Quai de l'Hermione Arsenal Maritime 17300 ROCHEFORT

En savoir plus
C

Parc aventure Accro

13 Place Amiral Dupont Arsenal Maritime 17300 ROCHEFORT

En savoir plus
D

La Corderie Royale

Rue Audebert BP 50108 17300 ROCHEFORT

En savoir plus