Ancien abri du canot de sauvetage, Saint-Denis-d'Oléron (17650)

Descriptif

Aujourd’hui reconverti en salle d’exposition, ce bâtiment abritait autrefois le canot de sauvetage de Saint-Denis d'Oléron.
Le pertuis d’Antioche, situé entre l’île d’Oléron et l’île de Ré, a une bien triste réputation. Le rocher d'Antioche, au large des côtes de Chassiron, constitue- en effet -un danger redoutable. Sur le trajet d’une route fréquentée par de nombreux navires, ils provoquent des naufrages dans cette zone.

L’ouverture en 1885 à La Pallice (La Rochelle) d’un port en eau profonde provoque un surcroît d’activité au large de Chassiron. De nombreux navires nécessitent d’être secourus. Une station de sauvetage va alors voir le jour sur le port de Saint-Denis. Oléron en comprendra 4, dispersées sur l’ensemble de l’île pour assurer la sécurité des côtes. Le secteur de celui de St Denis inclus Antioche et Chassiron.

Construite en 1898 par les Ponts et Chaussées, la « maison-abri » est située au fond du port. Mais même par beau temps, la mise à l’eau n’est pas facile. Le canot doit suivre un double coude dans un passage étroit et mal commode. De plus, les rampes ne sont efficaces qu’à marée haute. A marée basse la vase empêche le chariot d’avancer. Sans compter l’ensablement récurrent du port.

Un autre problème se pose à Saint-Denis : l’absence de marins ! Ce n’est pas un village de pêcheurs et il va falloir recruter l’équipage parmi les cultivateurs du nord de l’île. L’habitat est dispersé, rassembler les équipages demande du temps. Pour toutes ces raisons la station est autorisée à effectuer 4 sorties d’entraînement de 2 jours par an.

En 1891, le Canot « Louise et Amélie » est installé dans l’abri de Saint-Denis. C’est un canot à rames en bois, de 10m de long. Durant ses 40 années de service il effectuera 38 sorties de sauvetage et ses équipages sauveront plus de 70 personnes. Parmi la liste des navires secourus figure le « Port Caledonia », un quatre mât Finlandais qui s’est échoué à Antioche le 2 décembre 1924. Malheureusement, il n’y aura aucun survivant en raison de la mer démontée et des brisants.

En 1931, la station est supprimée à cause des difficultés de mise à l’eau et du recrutement de l’équipage.

Aujourd’hui, ce lieu est reconverti en salle d’exposition où de nombreux artistes locaux présentent leurs œuvres.

Langues pratiquées

Français

Équipements & services

Salle d'exposition

Conditions de visites

Visites individuelles libres en permanence, Visites groupes libres en permanence

Tarifs (€)

Accès libre.

Ouverture

Du 14/05 au 29/10/2021, tous les jours.

Calculer l'itinéraire vers Ancien abri du canot de sauvetage

Recommandé pour vous