ASSOCIATION LES LOJHES D'AIZECQ, AU FIL DU TEMPS

Ouverture

Ouvert toute l'année

Descriptif

Sauvegarde des cabanes en pierres sèches construites dans les murs qui entourent les champs.

Dès le Moyen Age, sur l’instigation des moines de Nanteuil, on effectua le défrichement des terres pour développer l’élevage. Une partie de la commune était très pierreuse dans cette région calcaire. Les pierres extraites furent rassemblées autour des clos. Les murets les plus épais s’appellent ici des « chirons ».

Le développement du village semble avoir pris son essor à partir du 17ème siècle . Le parcellaire était très important et c’est dans les murets que l’on bâtit ces cabanes appelées
« lojhes ». Elles sont plus ou moins grandes, de formes identiques mais différentes d’aspect selon l’ingéniosité de leur constructeur ou selon leur emplacement (angle du champ…) Elles servaient à s’abriter, à ranger des outils.

On en érigea jusqu’au début du XX ème siècle et nos anciens se souviennent y avoir joué et s’y être mis à l’abri lorsqu’ils étaient « au champ » pour garder les chèvres et les vaches.

L'ASSOCIATION
"Les Lojhes d'Aizecq au fil du temps" est une association loi 1901 créée en décembre 2001 par Françoise Stator. Habitante du village, soucieuse de ne pas voir le patrimoine local disparaître, elle a réussi à mobiliser propriétaires et bonnes volontés.

Le but de l'association est de maintenir les cabanes en pierres sèches qui restent dans le village et à sa périphérie (à ce jour nous en avons recensé une trentaine), en faisant prendre conscience aux propriétaires de la nécessité de les conserver, les entretenir et éventuellement de les restaurer. Ce patrimoine rural privé hérité de nos ancêtres a été maintes fois menacé par le remembrement, la pratique de cultures intensives aussi bien que par l'ignorance de leur emplacement quand la nature les avait envahies.

Chaque année, quelques mordus restaurent les lojhes usées par le temps ou parfois détruites par des vandales. Passionné, Mathieu, notre guide de balade, a même réalisé une lojhe grandeur nature ainsi qu'une maquette en pierres qui est exposée à la mairie du village.

Fin août, l’association propose des visites guidées et commentées.
Depuis trois ans, les découvertes à la torche attirent de plus en plus de curieux pour écouter l’histoire de ces cabanes de manière ludique ou folklorique.
Loading
Loading
Loading