Circuit pédestre N°2b - "Coteaux de le Dronne", Saint-Aigulin (17360)

Descriptif

Agréable circuit ombragé et vallonné, mais grande prudence le long de la D730.
Départ du parking du collège Bernard Roussillon, prendre la rue Marchet sur la gauche et monter sur 800m.

À l'intersection, prendre à gauche jusqu'à la D730. La suivre sur 300m vers la droite et reprendre une piste (DFCI SA 20) sur la droite, puis un sentier à gauche jusqu'au Buzelin.

Dans le lieu-dit, prendre à gauche la route et tout de suite à droite le chemin herbeux entre un jardin et un pré. Il pénètre dans la forêt, le suivre jusqu'à l'intersection avec la piste.

Prendre à droite et suivre le balisage jaune et vert de la grande boucle Guy Bodrut jusqu'à la route goudronnée.

Laisser Audet à gauche et suivre de nouveau le balisage jaune tout droit jusqu'au lieu-dit de Pilet.

À Pilet, à gauche puis à droite le long de la clôture de la piste DFCI SA20 que l'on suit sur 400m (elle va virer à gauche à 200m).

À la bifurcation continuer sur la piste de gauche jusqu'à la sortie du bois, longer vers la droite. Poursuivre sur une route goudronnée dans la même direction, puis redescendre par la route à gauche (point 2) vers la D142.

À savoir :
L'origine du nom de la Double est dérivé du gaulois "dubus, dubis" qui signifie "noir", la Double désigne donc un lieu très sombre, une forêt très dense ou filtre à peine le soleil.

Si la Dronne constitue une frontière géographique entre le secteur de la forêt de la Double en Dordogne et la Double Saintongeaise en Charente-Maritime, elles font partie du même grand massif forestier. Avec une grande proportion de pins maritimes, la forêt compte aussi aujourd'hui des feuillus : chênes, aulnes, frênes, châtaigniers... Mais également des landes primitives et des tourbières.
Fortement exploitée au XVIIIème siècle pour les chantiers navals de Bordeaux et La Rochelle, ce massif devient une zone inhospitalière et humide.
Suite au reboisement pour l'assainissement des landes sous le Second Empire, le XIXème siècle verra également le développement de l'extraction de l'argile. Exploitée au fil des gisements découverts fortuitement depuis !'Antiquité, c'est Jules Vieillard, maître faïencier bordelais qui remarque sa qualité exceptionnelle et contribue à assoir a notoriété de l'argile saintongeaise.
En 1910 commence alors son exploitation industrielle, à l'origine de la formation des lacs bleus. L'extraordinaire Kaolune, La carrière Saint-Georges au Fouilloux expose l'histoire de cette roche et de son extraction dans un cadre enchanteur (renseignements à la Maison de la Forêt de Haute-Saintonge au 05 46 04 43 67).

Environnement

En plein air, Flore, Au fil de l'eau, Panoramique

Équipements & services

Parking, Animaux acceptés

Type d'activité

Sports pédestres, Randonnée pédestre, Loisirs sportifs, Sports pédestres, Itinéraire de randonnée pédestre

Tarifs (€)

Accès libre.

Ouverture

Toute l'année.

Calculer l'itinéraire vers Circuit pédestre N°2b - "Coteaux de le Dronne"

Recommandé pour vous