Circuit VTT N°9 - "L'étang d'Allas-Bocage", Guitinières (17500)

Descriptif

Circuit qui emprunte des paysages variés, de la vallée de la Maine à celle de la Seugne, en passant par de nombreux bois et coteaux.
Des parties techniques pour un circuit varié qui lui confèrent une cotation rouge : difficile !

Intérêts du circuit :
L'église Saint-Romain de Guitinières, des XIIe et XVIIe siècles, en forme de croix latine, cette église possède un clocher sur le chœur et une abside de semi-circulaire. Les murs latéraux, rehaussés, sont couronnés d’une suite de merlon et de créneaux. Cette modification semble dater des guerres de Religion, ce que vient pourtant contredire la date de 1629 gravée au nord. Peut être cette date ne désigne t’elle qu’une réparation. La façade occidentale, entre deux contreforts d’angle, présente un portail en plein cintre à trois voussures avec des colonnes rondes à chapiteaux sculptés d’ornements géométriques à droite et de personnages à gauche. Les voussures portent des ornement entrelacés, un bandeau de damier et des pointes de diamant. A l’étage se trouvent une corniche et une fenêtre en plein cintre. Le clocher en partie reconstruit, couvert d’une toiture pyramidale de tuiles plates et d’ardoises, présente des colonnes engagées, des chevrons et des pilastres plats sur ses angles.

L'église de St-Simon-de Bordes-est vouée à saint Philippe et saint Jacques. Originaires de Bethsaide, en Galilée, Philippe figure parmi les premiers disciples de Jésus. Jacques le majeur, frère aîné de l’apôtre Jean est l'un des premiers disciples appelé par Jésus. Devant l'absence de témoignage concernant la fin de sa vie sont nées de nombreuses légendes.
La plus célèbre fait de Jacques, l’apôtre venu évangéliser l'Espagne (dont il devient le saint patron) et situe sa sépulture en Galice à St-Jacques-de-Compostelle. Ces traditions relativement tardives ont largement contribué au développement du culte de saint Jacques en Espagne puis dans toute la chrétienté.
Dés l'an mil, le pèlerinage vers son tombeau devient le principal d'Occident après celui de Rome. Les églises dédiées à saint Jacques et à ses reliques se multiplient. Au Moyen Âge, Jacques est le patron des pèlerins et des chevaliers.

Le moulin à eau de chez Bret, en contrebas des Antilles de Jonzac, a été construit en 1706 sur un bief qui amène l'eau de la Seugne, le moulin à eau de chez Bret a été entièrement restauré par la municipalité de Jonzac et remis en activité depuis l'été 2007.
Dans la salle de la roue à aube, des mécanismes et des engrenages, Aline, la meunière explique la force motrice de l'eau, le fonctionnement de la roue, la fabrication de l'huile de noix et ses vertus, la pêche aux anguilles d'avalaison, la vie de la rivière. La roue à aubes, construite en chêne avec des pièces métalliques, tourne à la vitesse de quatre tours minute soit une puissance d'environ 11 chevaux. Elle entraîne le mécanisme du moulin ainsi qu'une dynamo qui génère l'équivalent d'une batterie voiture. Le moulin à eau produit l'une des meilleures huiles de noix première pression à froid de la région, en vente sur place. Une scénographie de 30 minutes rappelle au visiteur que Jonzac est une ville née de la rivière (témoignages d'archéologues, géologues, acteurs de la vie locale, meuniers...). Outre la scénographie, une exposition d'objets variés témoignent de la présence d'une villa gallo-romaine entre le moulin de chez Bret et les Antilles de Jonzac. Outils, éléments de construction, ustensiles de travail, bijoux rappellent la richesse et le raffinement de cette civilisation qui avait déjà élu domicile au bord de la Seugne il y a environ 2000 ans. D'autres expositions sont aussi régulièrement mise au moulin à eau.

Autre départ possible des Antilles de Jonzac

Histoire, culture et patrimoine

L'église Saint-Romain de Guitinières, des XIIe et XVIIe siècles, en forme de croix latine, cette église possède un clocher sur le chœur et une abside de semi-circulaire. Les murs latéraux, rehaussés, sont couronnés d’une suite de merlon et de créneaux. Cette modification semble dater des guerres de Religion, ce que vient pourtant contredire la date de 1629 gravée au nord. Peut être cette date ne désigne t’elle qu’une réparation. La façade occidentale, entre deux contreforts d’angle, présente un portail en plein cintre à trois voussures avec des colonnes rondes à chapiteaux sculptés d’ornements géométriques à droite et de personnages à gauche. Les voussures portent des ornement entrelacés, un bandeau de damier et des pointes de diamant. A l’étage se trouvent une corniche et une fenêtre en plein cintre. Le clocher en partie reconstruit, couvert d’une toiture pyramidale de tuiles plates et d’ardoises, présente des colonnes engagées, des chevrons et des pilastres plats sur ses angles.

L'église de St-Simon-de Bordes-est vouée à saint Philippe et saint Jacques. Originaires de Bethsaide, en Galilée, Philippe figure parmi les premiers disciples de Jésus. Jacques le majeur, frère aîné de l’apôtre Jean est l'un des premiers disciples appelé par Jésus. Devant l'absence de témoignage concernant la fin de sa vie sont nées de nombreuses légendes.
La plus célèbre fait de Jacques, l’apôtre venu évangéliser l'Espagne (dont il devient le saint patron) et situe sa sépulture en Galice à St-Jacques-de-Compostelle. Ces traditions relativement tardives ont largement contribué au développement du culte de saint Jacques en Espagne puis dans toute la chrétienté.
Dés l'an mil, le pèlerinage vers son tombeau devient le principal d'Occident après celui de Rome. Les églises dédiées à saint Jacques et à ses reliques se multiplient. Au Moyen Âge, Jacques est le patron des pèlerins et des chevaliers.

Le moulin à eau de chez Bret, en contrebas des Antilles de Jonzac, a été construit en 1706 sur un bief qui amène l'eau de la Seugne, le moulin à eau de chez Bret a été entièrement restauré par la municipalité de Jonzac et remis en activité depuis l'été 2007.
Dans la salle de la roue à aube, des mécanismes et des engrenages, Aline, la meunière explique la force motrice de l'eau, le fonctionnement de la roue, la fabrication de l'huile de noix et ses vertus, la pêche aux anguilles d'avalaison, la vie de la rivière. La roue à aubes, construite en chêne avec des pièces métalliques, tourne à la vitesse de quatre tours minute soit une puissance d'environ 11 chevaux. Elle entraîne le mécanisme du moulin ainsi qu'une dynamo qui génère l'équivalent d'une batterie voiture. Le moulin à eau produit l'une des meilleures huiles de noix première pression à froid de la région, en vente sur place. Une scénographie de 30 minutes rappelle au visiteur que Jonzac est une ville née de la rivière (témoignages d'archéologues, géologues, acteurs de la vie locale, meuniers...). Outre la scénographie, une exposition d'objets variés témoignent de la présence d'une villa gallo-romaine entre le moulin de chez Bret et les Antilles de Jonzac. Outils, éléments de construction, ustensiles de travail, bijoux rappellent la richesse et le raffinement de cette civilisation qui avait déjà élu domicile au bord de la Seugne il y a environ 2000 ans. D'autres expositions sont aussi régulièrement mise au moulin à eau.

Environnement

En plein air, Faune, Flore, Au fil de l'eau, Historique

Équipements & services

WC publics, Parking, Parking gratuit, Animaux acceptés

Type d'activité

Sports cyclistes, VTT, VTT à assistance électrique, Randonnée / balade à vélo, Loisirs sportifs, Sports cyclistes, Itinéraire VTT

Tarifs (€)

Accès libre.

Ouverture

Toute l'année.

Calculer l'itinéraire vers Circuit VTT N°9 - "L'étang d'Allas-Bocage"

Recommandé pour vous