CITADELLE DU CHÂTEAU D'OLÉRON

Ouverture

Ouvert toute l'année

Descriptif

La citadelle fut construite en 1630, un peu à l'est du château-fort d'Aliénor d'Aquitaine qui fut alors démoli. c'était sous Louis XIII.

La direction des travaux fut confiée à Monsieur d'Argencourt. les armes de Richelieu sculptées, croit-on, sur les murs de la porte d'entrée, à l'intérieur, permettent de penser qu'il termina le travail un peu avant la mort du Cardinal vers 1641.

Sous Louis XIV, Colbert délaissa Brouage, port en déclin, au profit de Rochefort qu'il fit littéralement sortir du sol (premier port militaire de France). il fallait protéger Rochefort contre les incursions anglaises.

Colbert envoya dans l'île le chevalier de Clerville et lui fit donner le gouvernement d'une enceinte flanquée de redans et de petites courtines. Après sa mort, ce travail fut conduit par Combes jusqu'en 1688. L'année d'après, Monseigneur Ferry en fait raser une partie. Il fit construire du côté de la ville un ouvrage à cornes et une demi-lune placée dans la gorge de cet ouvrage. Puis s'éleva du côté des marais un autre ouvrage.

Seule la location de salles d'expositions est possible actuellement. Des travaux de réhabilitation sont en cours sur les autres salles qui devraient être terminés pour la saison estivale 2015.

Plus de 7000 ouvriers y travaillèrent et parmi eux des paysans amenés de force sous l'escorte de prévôts de plus de trente lieues. Beaucoup moururent de fatigue et de chagrin. Des sauniers du Château, de Dolus et de Saint Trojan signent un engagement de travail (avec chevaux).

On bâtit encore vers 1690 une demi-lune. Vers 1695, les chemins couverts et les glacis furent terminés.
Quelques temps après, on forma une enceinte où fut comprise la ville. Vers 1741, le pont dormant était refait et en 1742 toute la façade de la porte d'entrée.

La citadelle résume, à elle seule, les qualités des ouvrages de Vauban : beauté, équilibre, audace, et puissance.

Enfin, suprême récompense pour ceux qui ont gardé leur âme d'enfant, des ombres hantent ce site historique : Aliénor d'Aquitaine, Agrippa d'Aubigné, Henri de Navarre, Richelieu, le Roi Soleil, Vauban, visiteurs illustres.

ses occupants :

* en 1630 : urbain de maille, marquis de breze, maréchal de France, beau-père de richelieu, est le premier gouverneur de la citadelle. la garnison se composait d'un régiment d'infanterie de deux bataillons et chaque bataillon de 4 compagnies de fusillers, une compagnie de grenadiers et une compagnie de chasseurs.
* 1789 : à la révolution, prison d'etat
* 1789-1870 : condamnés aux travaux forcés
* 1870 : prisonniers allemands (d'après des dessins gravés dans la pierre, casques, fusils, phrases écrites en gothiques).
* 1870-1911 : garnison
* après 1918 : forteresse abritant des « disciplinaires ». la garde était montée par une section coloniale.
* 1939-1945 : elle est occupée par l'armée allemande. en 1944, 80 oléronais y étaient arrêtés et enfermés.
* 1945 : à la libération, l'aviation alliée bombardait la citadelle et faisait d'énormes dégâts.
* 1959-1970 : restauration
* 1974 : les ronces l'envahissent, elle est abandonnée
* 1988 : début des travaux de remise en état
* aujourd'hui : elle est devenue un des sites les plus visités de l'île d'oléron.

L'accès à la citadelle est libre tout au long de l'année. De nombreuses visites guidées y sont organisées, notamment pendant les vacances scolaires : visites traditionnelles, pédagogiques, nocturnes théâtralisées, en petit train. Renseignez-vous auprès de l'office de tourisme au 05 46 47 60 51.

L'Arsenal a été terminé en octobre 2015. Il abrite maintenant une salle de spectacle de 300 places, une salle de réception avec vue sur mer et et une salle d'exposition avec cloisons amovibles pour diviser l'espace en 3 salles de travail. Renseignements et réservations auprès de la mairie au 05 46 75 53 00.


Loading
Loading
Loading