ÉGLISE DE SAINT MICHEL

Descriptif

Fondée en 1137, dans les marais, par l’abbé Lambert, fondateur de l’abbaye de La Couronne, l’église Saint-Michel fut conçue dès l’origine comme une église refuge. Saint Michel se trouvant sur la route de Compostelle les religieux eurent pour but de venir en aide aux pèlerins pauvres.
L'église est achevée en 1143 car une charte datée de cette année indique que l'on venait prêter serment sur l'autel de Saint-Michel.
Après les guerres de Cent ans, les chanoines ruinés cédèrent Saint-Michel à l'évêché d'Angoulême. C’est à cette période qu’elle devint église paroissiale, cure de Saint-Jean la Palud.
Probablement à la suite des conflits entre catholiques et protestant au XVIe siècle, un siècle plus tard, la voûte de l'église s’écroula et fut remplacée par une charpente aux frais d’une paroissienne, dame Barreau de Girac.
L’église fut classée MH en 1841. Plusieurs campagnes de réparations se succèdent et de 1848 à 1853, l’architecte Paul Abadie Fils intervient.
Le curieux Clocher campanile fut construit en 1898, par l’architecte local Laboisne, isolé du reste de l’édifice.

Saint-Michel a conservé son plan octogonal primitif. Ce plan centré octogonal est exceptionnel et peut être comparable à ceux de Santa Maria de Eunate et Torres Del Rio en Espagne, Saint- Clair d’Aiguilhe en Auvergne, la chapelle Saint-Sauveur à Saint-Honorat-de-Lérins et plus près de nous à la Maison-Dieu de Montmorillon.

Tout autour de l'octogone inscrit dans un cercle de 13,60 mètres de diamètre rayonnent huit absidioles hémicirculaires, encadrées de colonnes.
Au-dessus des absidioles voûtées en cul-de-four s'élève un tambour de plan octogonal aux angles duquel sont disposés des pilastres reposant sur des colonnes. L’ensemble est couvert d’une voûte d’ogives composée de huit quartiers rayonnants. Cette imposante coupole nécessita l’ajout de puissants contreforts talutés à l’extérieur.

Les chapiteaux des colonnes encadrant les absidioles sont ornés de magnifiques ornements végétaux. La sculpture est riche et abondante. Celle du portail occidentale est particulièrement élégante, équilibrée et dynamique. Placée dans le tympan au-dessus de la porte, elle représente Saint-Michel terrassant le dragon. La composition de la scène, rappelant le vocable de l’église dédié à l’archange, est l’oeuvre d’un grand maître.

Classée Monument Historique en 1841.

Ouverte de 8h30 à 17h et jusqu'à 18h en été.

Type

Site et monument historique

Conditions de visites

Visites libres sur demande

Gratuit

Oui

Animaux acceptés

Non

Tarifs 2020 (€)

  • Tarif de base - adulte plein tarif

    0€

Ouverture

Ouvert toute l'année

Calculer l'itinéraire vers ÉGLISE DE SAINT MICHEL

Recommandé pour vous