EGLISE NOTRE DAME

Ouverture

Ouvert toute l'année

Descriptif

Historique
Commentaire historique : L´église du Bouchage date du 12e siècle. Les murs de la nef et du choeur, ainsi que les contreforts plats au nord de la nef, pourraient dater du 12e siècle. Au 15e siècle, le choeur a été voûté et une chapelle latérale, également voûtée, a été ajoutée. Probablement à cette même époque, une fenêtre a été ouverte dans le mur est du choeur. L´église a été restaurée au 19e siècle. En 1873, M. Roy, entrepreneur à Champagne-Mouton, répare les contreforts, la façade, pose un dallage, effectue un badigeon et démolit deux fenêtres. L´église a été restaurée en 1995, un plafond a été posé.
Datation(s) principale(s) : 12e siècle ; 15e siècle ; 19e siècle ; 20e siècle
Remploi : remploi

Description
Commentaire descriptif : L´église est totalement isolée à l´est de la commune, à proximité de la source de la Lizonne. Elle est composée d´une nef unique et d´une chapelle latérale au sud. Le clocher-mur, à deux arcades mais une seule cloche, est situé au-dessus de la façade occidentale. Le mur nord de la nef est soutenu par deux contreforts plats. Un hangar est accolé à ce mur de l´église. Un poteau du hangar repose sur une base de colonne, provenant probablement de l´église primitive. Tous les angles de l´église sont épaulés par de gros contreforts.
L´église a perdu ses voûtes, elle possède maintenant un plafond. La nef n´est percée que d´une fenêtre, au-dessus du portail. Une porte située au nord permet d´accéder à la cour du presbytère. Une ouverture a été murée sur le mur sud en hauteur. Le sol est couvert de dalles et de carrelage. L´arc triomphal est brisé, avec une mouluration du 15e siècle. Le choeur était voûté en ogives, il en reste quatre culots aux angles, sculptés de visages humains tous différents, et les départs d´ogives au-dessus de chacun d´eux. Des vestiges de peinture murale ont été découverts en 1995 dans le choeur lors de la restauration de l´église. La fenêtre du mur est, en arc brisé, a perdu son remplage. Le choeur est également éclairé par une petite fenêtre en plein cintre sur le mur sud. Une double ouverture géminée se trouve dans le mur nord et le lavabo est situé dans le mur sud. La chapelle latérale, au sud, communique avec la nef par un arc brisé. La chapelle a conservé des vestiges de son ancienne voûte. Les départs d´ogives sont visibles dans les angles, ils tombent directement dans le sol en se terminant par des moulurations du 15e siècle. La chapelle est éclairée par une fenêtre en arc brisé au sud et une fenêtre remployée en plein cintre à l´est. Une petite niche surmontée d´une accolade est située dans le mur sud de la chapelle.
Matériau(x) de gros-oeuvre et mise en oeuvre : calcaire ; moellon ; enduit
Matériau(x) de couverture : tuile creuse
Type de la couverture : toit à longs pans
Technique du décor : sculpture ; peinture
Représentation : tête d'homme ; ornement architectural ; accolade
Précision sur la représentation : Des têtes d'hommes sont sculptées sur les culots.
Loading
Loading
Loading