Église paroissiale Notre-Dame, Courcôme (16240)

Descriptif

Découvrez l'église de Courcôme et son architecture romane.
L'origine de l'église Sainte-Marie de Courcôme remonte dès 890. Elle a fait l'objet, à deux reprises, de projets de donations par les comtes du Poitou, tout d'abord à l'abbaye de Saint-Martin de Tours, puis à Saint-Hilaire de Poitiers. Finalement, aux alentours de 970, les terres de Courcôme sont cédées à l'abbaye de Saint-Hilaire de Poitiers par le duc d'Aquitaine, Guillaume II Fier à Bras. De l'édifice de cette époque, il ne reste rien aujourd'hui.
Reconstruite au XIe siècle, il subsiste notamment le mur gouttereau nord de la nef constitué de pierres en petit appareil. Puis, suite à un incendie, elle fut réédifiée au XIIe siècle.
L'église romane possédait un plan en croix latine avec une nef qui se termine par une abside semi-circulaire, deux bras de transept munis d'absidioles (le bras sud est incorporé dans le collatéral construit au XVe siècle). La croisée du transept conserve une très belle coupole sur trompes, surmontée du clocher.
Cette église est donc un délicat mélange entre le XIe siècle et le XIIe siècle. Cette différence se révèle aussi dans la sculpture et notamment les chapiteaux. Ceux de la nef sont sculptés de personnages, d'animaux hauts sur pattes et d'anges. Ceux de l'absidiole nord, plus tardifs, certainement du XIIe siècle, sont sculptés de feuillages et d'entrelacs d'animaux.

Langues pratiquées

Français

Conditions de visites

Visites individuelles libres en permanence, Visites groupes libres en permanence

Tarifs (€)

Accès libre.

Ouverture

Toute l'année, tous les jours.

Calculer l'itinéraire vers Église paroissiale Notre-Dame

Recommandé pour vous