EGLISE SAINT ETIENNE

Ouverture

Ouvert toute l'année

Descriptif

Historique
Commentaire historique : L'église paroissiale d'Esse date de la seconde moitié du XIIe siècle. Elle fut construite à l´emplacement d´édifices plus anciens puisque des fouilles ont révélé la présence de vestiges gallo-romain à l´extérieur et à l´intérieur du bâtiment. L´existence d´une chapelle Saint-Jean, ayant servi de baptistère, est également attestée. Celle-ci semblait se trouver à l´emplacement de l´actuelle mairie. La construction de l´église débuta par le choeur, pour se poursuivre par la nef et s´achever par la façade. La trace d´une porte dans le mur nord marque l´emplacement d´un ancien cimetière qui se trouvait au nord-est de l´édifice. Le sarcophage en pierre qui se trouve aujourd´hui devant la mairie y fut découvert lors des fouilles réalisées par l´abbé Huet vers 1894. Aux XIVe et XVe siècles pour faire face à l´insécurité engendrée par la guerre de Cent-Ans. Le chevet de l´église fut fortifié. Les murs furent rehaussés et percés de six ouvertures rectangulaires. Au niveau des modillons sculptés subsistent aussi des trous ayant probablement servis à monter une galerie en bois. Le clocher fut édifié au XVIIIe siècle. En 1869-1870, les murs de la nef furent eux aussi rehaussés et la voûte en lambris qui existait jusqu'alors fut remplacée par une voûte en brique. On construisit également une sacristie accolée au sud-est qui donnait sur le jardin du presbytère. Celle-ci fut démolie en 1986 préalablement à la restauration de l´église qui fut entreprise de 1994 à 1997. Le bâtiment fut inscrit sur la liste supplémentaire des Monuments historiques en 1972.
Datation(s) principale(s) : 2e moitié 12e siècle ; 18e siècle
Datation(s) secondaire(s) : 14e siècle (?) ; 15e siècle (?) ; 3e quart 19e siècle ; 4e quart 20e siècle

Description
Commentaire descriptif : L´église Saint-Etienne d´Esse se situe au centre du village d´Esse. Elle est orientée et possède un plan allongé. Elle comporte une nef unique couverte d´une voûte en berceau brisé construite en briques. Celle-ci a été doublée d´une voûte lambrissée lors des travaux de restauration des années 1990. L´éclairage se fait par deux baies cintrées percées dans le mur gouttereau nord et une dans le mur sud. Le choeur est encadré par deux absidioles voûtées en cul-de-four. L´absidiole sud s'ouvre sur l´extérieur par une large ouverture aujourd´hui obstruée par un contrefort et l´absidiole nord par une petite baie. La nef est séparée du choeur par un emmarchement et un profond arc triomphal en tracé brisé, à deux voussures du côté de la nef. Le choeur se compose d´une travée droite couverte en berceau brisé séparé de l´abside semi-circulaire voûtée en cul-de-four par un arc doubleau. Il est éclairé d´une fenêtre au nord et au sud dans la travée droite et baie axiale dans l´abside. Le haut des murs est séparé du départ des voûtes par une corniche biseautée. A l´extérieur, le chevet polygonal est renforcé par six petits contreforts en faible saillie et par trois autres plus importants. Il est décoré d´une corniche biseautée à modillons sculptés qui marque le niveau de l´ancienne toiture. Les murs furent surélevés pendant la guerre de Cent Ans dans un but défensif. Ils sont percés d´ouvertures rectangulaires sans linteau. Les murs de la nef furent eux aussi surélevés au XIXe siècle. Ils sont renforcés des mêmes petits contreforts à faible saillie que le chevet. La nef est recouverte par une toiture à longs pans et le chevet par une croupe polygonale, toutes deux en tuile creuse. Le clocher, de forme rectangulaire, est implanté au nord-ouest de l´édifice. Il possède des baies couvertes en plein cintre dans sa partie haute et est couvert d´une flèche octogonale à égout retroussé en ardoise. La partie inférieure abrite la sacristie. Le portail de l´église, de forme légèrement brisée, comprend deux voussures garnies de tores retombant sur quatre chapiteaux. Sur l´extérieur des voussures, les traces d´une frise de denticules sont encore visibles. Le tympan est décoré d´une croix grecque aux extrémités pattées comprise dans un cercle. Au-dessus de ce portail se trouve un bas-relief compris dans un rectangle et représentant l´Agneau, tenant la Croix et le Livre, dans une gloire portée par deux anges. Cette décoration est surmontée d´une fenêtre couverte en plein cintre.
Matériau(x) de gros-oeuvre et mise en oeuvre : granite ; moellon ; grand appareil
Matériau(x) de couverture : tuile creuse ; ardoise
Parti de plan : plan allongé
Type de la couverture : toit à longs pans ; croupe polygonale ; flèche polygonale
Représentation : denticule ; croix grecque ; agneau ; livre ; croix ; ange
Précision sur la représentation : Le tympan est décoré d´une croix grecque aux extrémités pattées comprise dans un cercle. Au-dessus du portail, dans un massif en léger relief surmonté d´une corniche, se trouve un bas-relief compris dans un rectangle et représentant l´Agneau, tenant la Croix et le Livre, dans une gloire portée par deux anges.

Intérêt de l'oeuvre
Date(s) et nature de la protection MH : 1972/07/24 : inscrit MH
Précisions sur la protection : Eglise Saint-Etienne (cad. C 177) : inscription par arrêté du 24 juillet 1972.
Loading
Loading
Loading