Eglise Saint Jean Baptiste, Saint-Jean-de-Liversay (17170)

Descriptif

La façade ouest (entrée de l'Eglise Saint Jean Baptiste) possède un grand portail en arc brisé gothique avec colonnes, trois chapiteaux, et trois voussures. Elle est percée d'une fenêtre en arc brisé dont la clef de voûte porte la date de 1872.
La façade ouest est surmontée d'un petit fronton triangulaire sans aucun ornement. Tout comme le mur sud, la façade a été abondamment réparée avec un mortier de couleur rose.

Le clocher se compose d'une tour massive, carrée, munie de quatre contreforts d'angle dont deux sont engagés dans le mur de l'église. Haut d'une vingtaine de mètres et sans ornement, il est formé de quatre étages. Le 2ème étage du clocher est percé, à l'ouest, d'une petite fenêtre ogivale. Le 4ème étage compte 8 fenêtres et constitue la chambre des cloches. Le clocher est coiffé d'une petite pyramide couverte de tuiles rondes qui a été refaite récemment. Les cloches ont été électrifiées en 1956 et une horloge électronique est mise en place en 1992.

L'intérieur de l'édifice se compose de trois nefs et de six travées de style gothique, assez pur mais très austère. Tout comme les travaux du XXème siècle ont marqué l'aspect extérieur de l'église, l'intérieur de l'édifice reste marqué par les rénovations de la fin du XIXème siècle (1897- 1898-1899). De la même époque, on remarque les rangées de cinq piliers qui supportent les nervures des croisées d'ogives en pierre, très simple, avec des clefs de voûtes légèrement ornées.
La chapelle des fonds baptismaux, résolument romane, située au nord-ouest sous le clocher, comprend une arcade en plein cintre et une coupole. Un des éléments les plus anciens de cet intérieur est la petite porte de l'escalier d'accès aux voûtes, à gauche du petit portail.

Les vitraux datent du début du XXème siècle, tout comme la majeur partie du mobilier liturgique. Un des plus anciens tableaux est certainement "la décollation" de Saint Jean Baptiste, situé au-dessus de la petite porte. Il daterait du XVIIème siècle. Les deux statues de bois, de Saint Pierre et Saint Paul, de chaque côté du grand portail ou encore le grand crucifix de bois, situé sur le 2ème pilier à droite du chœur datent d'avant la rénovation de 1898. Enfin, l'orgue inauguré en 1985, est un témoin de la fin du XXème siècle.

Langues pratiquées

Français

Catégories

XIXe siècle

Calculer l'itinéraire vers Eglise Saint Jean Baptiste