La Maison des Aieules, Saint-Pierre-d'Oléron (17310)

Descriptif

Au cœur du quartier historique de Saint Pierre d'Oéron, se trouve la maison familiale où Pierre Loti venait passer ses vacances l’hiver.
Le maison ne se visite pas mais vous pourrez admirer de l'extérieur sa belle façade.

Dans le jardin de la maison, Pierre Loti repose sous le lierre et les lauriers; tel sont gravés ces mots sur une plaque de pierre .
En 1923, l'écrivain officier de Marine, Pierre Loti, né à Rochefort en 1850, auteur d'Aziyadé, de multiples romans (dont certains autobiographiques comme Prime jeunesse) et récits de voyage, est enterré à Saint-Pierre-d'Oléron, dans le jardin de la "Maison des aïeules".

Cette maison bourgeoise du centre-ville fut édifiée au XVIIe siècle, puis remaniée au siècle suivant. Longtemps propriété des "Renaudin", ancêtres de Pierre Loti, elle devient un pensionnat de jeunes filles en 1832, puis une école confessionnelle protestante.
Le bâtiment, aux lignes simples, se compose d'un corps de logis à deux niveaux, de communs et de jardins, auxquels on accède par un double portail (porte piétonne et porte charretière).
L'écrivain rachète la propriété en 1899 et la rebaptise « maison des aïeules » en souvenir de ses ancêtres.

À sa mort, il est inhumé dans le jardin attenant. Selon ses dernières volontés, la maison ne se visite pas.

Langues pratiquées

Français

Équipements & services

Parking à proximité, Non visitable

Tarifs (€)

Accès libre.

Ouverture

Toute l'année, tous les jours.
Ne se visite pas.

Calculer l'itinéraire vers La Maison des Aieules