Le Château à Neuvicq-le-Château, Neuvicq-le-Château (17490)

Descriptif

On voit le château bien avant d’arriver à Neuvicq. Sa silhouette se détache nettement, dominant les maisons du bourg d’un côté et un petit vallon de l’autre. Datant du XVe il est classé monument historique et appartient à la commune.
NEUVICQ-LE-CHÂTEAU - Neuvicq - les Brousses (9,5 km - 2 h 30 - denivellée : 75 m)

On voit le château bien avant d’arriver à Neuvicq. Sa silhouette se détache nettement, dominant les maisons du bourg d’un côté et un petit vallon de l’autre. Datant du XVe il est classé monument historique et appartient à la commune.

Situation : à 32 km à l’est de Saint-Jean-d’Angély
Départ : château (mairie)
Balisage : jaune

1 - Revenir dans l’allée du château pour sortir place des Halles. Prendre la rue Saint-Martin, longer l’église sur la droite. Tourner à droite sur un chemin qui file entre les cultures.

2 - Traverser une ancienne voie ferrée (de Saint-Jean-d’Angely vers Matha et Angoulême). Continuer jusqu’à la D939, la longer à gauche en passant sur la « chaintre » (bordure) de vigne jusqu’à la haie à 100 m.

3 - Après un carrefour emprunter un chemin en sous-bois à gauche. À la Croix du Fouet repartir à droite. Après avoir traversé une route et un chemin on arrive sur la D227.

4 - Aussitôt la route franchie tourner à gauche sur un chemin en direction de Puygard-Bas. S’avancer à droite sur la D23 vers le hameau que l’on atteint par un sentier. Continuer vers Puygard-Haut le traverser à gauche et descendre dans le vallon.

5 - À la croisée des chemins remonter à droite un vallon boisé. Bifurquer à gauche. Éviter la D227 en repartant à gauche en direction du château de Neuvicq. Descendre vers le ruisseau le Gouffre en passant par le champ de foire aux moutons (fontaine et source du Gouffre ). Remonter au château par le chemin du pont et la poterne. Contourner le château pour voir la façade ouest.

Le château de Neuvicq,

Des textes anciens font mention d’une viguerie(juridiction administrative médiévale) dès le IXe siècle installée dans le village appelé alors « Neuvy » dit novus vicus (nouvelle cité). Au XIIIe une lignée de seigneurs, Guillaume de Neuvicq et son fils Foulques sont vassaux de l’évêque d’Angoulême puis cette lignée est emportée lors de la guerre de cent ans durant laquelle le château est très endommagé.
Vers 1500 une branche cadette des Larochandry reconstruit un château de style pré-Renaissance, le corps du logis actuel.
Le fief passe ensuite aux mains des Montespan, le mari de la célèbre marquise, puis de leur fils. Lors de la Révolution les seigneurs de La Lorancie cèdent les terres et le château pour échapper à la saisie décrétée par la Révolution.
Dépourvu de ses terres achetées par les villageois le château est acquis par des particuliers, le premier d’entre eux étant la famille Martell de Cognac qui aura beaucoup de mal à l’entretenir au point de le mettre en vente en 1904 pour la démolition.
Le maire de Neuvicq, Alphonse Porchaire, s’y opposa et le fit racheter par la commune.

Équipements & services

Animaux acceptés

Type d'activité

Loisirs sportifs, Sports pédestres, Itinéraire de randonnée pédestre

Tarifs (€)

Accès libre.

Ouverture

Toute l'année.

Recommandé pour vous