L'île Marquet, Angoulême (16000)

Descriptif

Située au cœur même d’Angoulême, cette île a connu, au fil des siècles, nombre de changements, qui sont aujourd’hui dévoilés au public à travers la mise en place d’un sentier d’interprétation.
Un peu d’histoire
L’île Marquet, joyau naturel d’Angoulême, est aussi riche d’une longue histoire durant laquelle plusieurs noms lui furent donnés. Ainsi, la plus ancienne appellation parait être celle d’Ile Saint-Pierre.
Plusieurs autres appellations suivirent, en fonction des propriétaires du lieu, avant qu’elle ne porte définitivement le nom de Pierre Marquet, en souvenir du maître d’hôtel qui la posséda de 1830 à 1856.
L’île Marquet est longtemps restée à vocation agricole. Au XIXe siècle, un usage industriel et commercial se développa. Ainsi vers 1830, Pierre Marquet construisit une roue pour arroser sa prairie. Cette même roue fut ensuite employée comme moteur pour actionner une féculerie de pommes de terre.
Ensuite l’usine fut transformée en scierie à bois, en cartonnerie puis en moulin à plâtre. Plusieurs bâtiments subsistent d’ailleurs, dont une haute cheminée.
Enfin, des bateaux-lavoirs et les blanchisseries demeurèrent, jusqu’en 1925 pour les premiers et 1950 pour les secondes. L’île conserve aussi les traces des bombardements alliés de la Seconde Guerre Mondiale, avec un immense creux encore visible aujourd’hui.
Peuplée de divers jardins, puis mise en valeur par l’association Charente Nature dans les années 1980, l’île est devenue propriété de la Ville.

Un îlot de nature à préserver
Sur près de 8 hectares, l’île Marquet abrite une faune et une flore remarquables. Dans les boisements d’Aulne glutineux et de Frêne commun, vivent des insectes xylophages, notamment l’étrange Lucane cerf-volant et la surprenante Rosalie des Alpes. Ces boisements abritent aussi bon nombre d’oiseaux tels que des pics colorés.
Les zones de clairière renferment une flore typique des prairies humides : l’Eupatoire chanvrine, la guimauve officinale ou la Cardère sauvage, le célèbre “cabaret aux oiseaux“. Ce cortège floristique attire de nombreux papillons et libellules. Cette richesse biologique ne peut se maintenir qu’avec une gestion spécifique mise en oeuvre par le service des espaces verts de la Ville d’Angoulême, en partenariat avec Charente Nature.

Le panneau d’accueil Présentation du site, plan de localisation, consignes.
1/« Le lavoir » Découvrez l’époque des blanchisseries et des bateaux lavoirs.…
2/« Le jardin ouvrier » Partez à la découverte des clapiers, des plantes et des outils un peu spéciaux.
3/ « Les chaises musicales » Installez-vous et laissez-vous bercer par les notes sonores de l’île.
4/ « L’usine » Découvrez les différents usages de l’usine.
5/ « Le tas de bois » Observez attentivement, et découvrez un monde inconnu et fascinant.
6/ « Les bancs aux oiseaux » Ecoutez chanter l’île Marquet.

Langues pratiquées

Français

Labels et chaînes

En plein air

Tarifs (€)

Accès libre.

Ouverture

Toute l'année.

Calculer l'itinéraire vers L'île Marquet

Recommandé pour vous