PORT DE PLAISANCE DE PORT MAUBERT

Ouverture

Ouvert toute l'année

Descriptif

Port Maubert est un petit port de l'Estuaire où bateaux de pêche aux larges filets et petits voiliers se côtoient dans un festival de couleurs.

Port Maubert a succédé à un port plus ancien, Port Neuf, aménagé à l'intérieur des terres au pied de la butte de Beaumont. Seul vestige de cette époque, un fanal, en haut du terrier de beaumont, domine de quelques 70 m le niveau de la mer. L'Ouverture en son sommet et les traces de fumée sur la pierre laissent supposer qu'il servait à guider les bateaux entrant dans le port, témoignant de l'importance du mouvement commercial avec Bordeaux. Le port de beaumont a été abandonné au XVI ème siècle, son envasement rendant l'accès impossible.Le tracé du chenal fut donc rectifié plus près de la côte.

Blotti au fond d'une anse bien marquée, exposé aux vents de Nord-ouest, le chenal de Port Maubert est formé par l'embouchure dans la Gironde du cours d'eau de Maubert.
Il est entièrement creusé dans un sol d'alluvions.
En 1642, au cours, des combats navals en Gironde entre les flottes française et anglaise, Richelieu débarqua à Maubert pour regagner l'arrère pays ; et la flotte anglaise y a stationné et s'est servie de ce port pour se ravitailler.
Aujourd'hui devenu davantage un port de plaisance avec cale de mise à l'eau, Port maubert accueille quelques 70 à 80 bateaux. Une aire de repos a été aménagée et y est installée une table d'orientation.

Port Maubert est un site maritime, mais c'est également une étape indispensable pour une ballade sur le chemin piétonnier longeant le chenal à travers les marais jusqu'à l'estuaire. Vous pourrez y découvrir ce charme étrange, vous laissant de douces impressions mêlées entre l'esprit de la terre et les effluves de la mer ; de ce bord du chenal, vous pourrez notamment admirer un lever ou un coucher de soleil inoubliable.
En avril - mai, c'est l'alose qui est capturée. En juin juillet, on pêche le maigre puis le bar. En hiver, a lieu une pêche fort lucrative, celle de la "pibale" ou "civelle", jeune alevin d'anguille.
mais ce qui a surtout fait la renommée de la pêche dans l'estuaire, c'est l'esturgeon, célèbre localement sous le nom de "Créa", dont les oeufs servent à fabriquer le caviar. En voie d'extinction, l'espèce est protégée depuis 1982.

Géolocalisation :
45.428917
-0.756250