43e Congrès de la Société de Mythologie française, Eymouthiers (16220)

Descriptif

Au cours des rois matinées seront présentées des commu le golnications de 20 mn traitant des ÊTRES DOUBLES en mythologie: divinités jumelles
créatrices de l'univers , voyages initiatiques vers l'ailleurs, les fantômes, loups-garous

La question de l’être double en mythologie peut être étudiée selon un certain nombre de thématiques dont voici
quelques orientations, pouvant d’ailleurs sur certains sujets se croiser ou converger :
1. – Les mythes mettant en action une divinité androgyne qui se scinde ensuite en un couple de jumeaux
(homme et femme, deux frères ou deux sœurs) ; les autres formes de doublement physiques de la personne ;
2. – Les divinités jumelles, à l’instar des Dioscures, ainsi que les saints jumeaux au Moyen Âge ; les paires
héroïques (par ex. : Gilgamesh et Enkidu, Valentin et Ourson), parfois dégradées en comique (Laurel et Hardy) ;
3. – Les divinités ambivalentes et/ou ambigües, (les décepteurs), susceptibles de faire le bien comme le mal, de
même que les héros humains ou animaux susceptibles du même comportement (Ganelon, Renart) ;
4. – Les formes de (dé) doublement de la personnalité : reflet, ombre, sosie, métamorphose en un végétal ou en
animal correspondant à la même personnalité que l’être métamorphosé ;
5. – Les modes d’expression visuelle ou matérielle de la dualité : miroir de la sirène, de la sorcière, de la mort ;
empreinte magique révélatrice (Voile de Véronique, coup de sabot du cheval Bayard, pied de Mélusine, pied de
la reine de Saba) : animation des végétaux (arbre parlant ou saignant sous la hache, arbre donnant la vie) ;
6. – Les récits d’esprits errants (mesnie Hellequin), de revenants et fantômes, de loup-garou, ou autres
« garouages », et de vampires, dès les croyances populaires antiques et dans la littérature médiévale, voire plus
contemporaine, et jusqu’aux autres formes de création narrative ;
7. – La création humaine vivante, à partir d’un tableau, d’une statue, ou de pur artefact (homonculus, ou encore
le monstre de Frankenstein, si l’on choisit de s’intéresser aux mythes romantiques) ;
8. – L’entrée dans les autres mondes : navigations magiques, passages d’un monde à l’autre dans le cycle
arthurien, voyages initiatiques dans le monde des esprits et de l’Au-delà (rites d’initiation permettant de
connaître son « nahual » en Amérique du Nord et Amérique du Sud, migration chamanique) ;
9. – Les transformations magiques des lieux habités ; les mondes parallèles ou dupliqués ; le monde à l’envers.
10. – La parole double : félonie, mensonge ; la prophétie ambiguë (Pythie, Merlin)

Catégorie & thème

Conférence / Débat / Rencontre, Antiquité, Conte, Littérature, Sciences

Tarifs (€)

Plein tarif : à partir de 35 € (auditeur 1 jours), Tarif unique : à partir de 72 € (Auditeurs 3 jours).


Pour la totalité du congrès (conférences le matin et visites l 'après-midi) bulletin d'inscrition et de réservation sur le site: www.mythofrançaise.asso.fr et sur demande auprès du secrétariat du Congrès: secretariatsmf@orange.fr.

  • Plein tarif

    35€

  • Tarif unique

    72€

Modes de paiement

  • Chèque

Ouverture

Du vendredi 27 au dimanche 29 août 2021 de 9h à 13h.

Calculer l'itinéraire vers 43e Congrès de la Société de Mythologie française

Recommandé pour vous