• Ancien couvent des Récollets

  • Ancien couvent des Récollets
  • Ancien couvent des Récollets
  • Ancien couvent des Récollets
  • Ancien couvent des Récollets
Français

De 1610 à 1613, les couvents de Récollets (franciscains réformés adeptent de la recollection = recueillement) voient le jour à un rythme soutenu dans le département. En 1622 est construit celui de Marennes. En 1791, les autorités révolutionnaires autorisent le Directoire et le District de Marennes à l’acheter pour y installer le tribunal, une prison, les bureaux de la sous-préfecture et la mairie. La Sous-Préfecture déménage rue François Fresneau et la mairie est déplacée en 1860 dans un bel immeuble, rue Clémenceau. L’ancien couvent est alors entièrement consacré aux affaires juridiques. Le rez-de-chaussée abrite les cachots et deux salles d’audience, le premier étage les bureaux des juges et l’ancienne chapelle sert aux offices religieux. En 1864, de gros travaux de rénovation sont entrepris. On reconstruit à neuf des locaux de détention, supprime une aile et aménage une cour d’honneur. Au milieu du XXème siècle, les anciens jardins et la chapelle du couvent sont réaménagés pour y reloger la mairie. Le tribunal d’Instance et de Commerce ferme ses portes en 2007. La commune rachète alors le bâtiment qui appartenait au Conseil général. Il n’est pas occupé actuellement. Ils seront prochainement réaffectés. Ne se visite pas.


Équipements & services

Parking à proximité

Environement

En ville

Périodes d'ouverture

Toute l'année, tous les jours.

Tarifs & moyens de paiement

ACCES_LIBRE