• Ferme de la Chancellerie

  • Ferme de la Chancellerie
  • Ferme de la Chancellerie
  • Ferme de la Chancellerie
  • Ferme de la Chancellerie
Français

Viande de bœuf, de veau, farines et produits transformés - Cabariot Jean-Philippe qui nous partage la passion de son métier Qu'est ce qui fait qu'on a envie de devenir agriculteur ? Ayant grandi à la ferme, je n'ai jamais imaginé faire autre chose. Il y a une forme de liberté qu'on ne trouve nulle part ailleurs. J'aime croire que je fais ce que je veux ! Evidemment à cette liberté sont associées des contraintes. J'ai repris la ferme de mes parents en 1997, on élevait déjà des charolaises pour la viande et on cultivait des céréales. J'ai débuté la vente directe au moment où ouvrait la Ferme de la Varenne. Pourquoi avoir développé les farines ? D'abord parce que j'aime bien avoir toujours un projet sur le feu. Et puis la création du moulin a correspondu à un moment où ma femme a travaillé avec moi sur l'exploitation. Elle avait son activité. De là, j'ai commencé à diminuer un peu l'élevage pour donner de l'importance aux céréales. C'est une organisation de travail plus souple qui aujourd'hui me convient mieux. Notamment dans le contact avec les clients. C'est important de leur montrer qu'ils ont de bons produits à proximité !


Activités sur place

Animation

Équipements & services

Vente sur point de vente collectif
Visites pédagogiques

Périodes d'ouverture

Toute l'année, tous les jours.