• Temple de Nieulle-sur-Seudre

  • Temple de Nieulle-sur-Seudre
  • Temple de Nieulle-sur-Seudre
Français

Sous l’ancien régime, le village de Nieulle - protestant - dépend de la paroisse de Saint Sornin, très catholique. N’ayant pas de temple, les protestants doivent aller dans un hameau voisin à Souhé, à 5kms de là, où se trouve une maison d’oraison. Sous la 1 ère République, lors de la création des communes, les habitants de Nieulle ne sont pas satisfaits d’être rattachés à Saint-Sornin. Pour conquérir leur indépendance communale, ils vont d’abord construire une école, avec logement pour l'instituteur. A leur frais et aussi avec l’aide de Pierre-Isaac Garesché, né à Nieulle et négociant protestant, rédacteur des cahiers de doléances de Marennes et député du Tiers-État aux Etats généraux de 1789. En face de sa maison ancestrale, il fournira un terrain qui peu à peu deviendra la place du village avec autour, l’école, la mairie et le temple. Le temple sera bâti en 1836. Dans cette région assez pauvre ils sont très souvent constitués d’un simple rectangle. La recherche architecturale et la décoration se concentre en général sur la porte d’entrée. Ici l’architecture est extrêmement simple mais la façade est élégante. On aperçoit une bible sous la cloche. Elle symbolise l’importance de la parole de Dieu dans la religion protestante. A l’intérieur du temple, quatre tableaux de pierre portent des versets bibliques.


Équipements & services

Parking à proximité

Environement

Centre village

Tarifs & moyens de paiement

ACCES_LIBRE
  • Nieulle-sur-Seudre

    Port paradis

    Ne manquez pas la découverte du port paradis, un petit port ostréicole authentique, situé sur le chenal de Pélard, au cœur du Marais de la Seudre.