Eglise Saint André

Descriptif

Située au cœur du vieil Angoulême, Saint André est une des plus anciennes églises de la ville.
Des campagnes de constructions successives, il subsiste une avant-nef romane précédant un vaste ensemble gothique. La façade donnant sur la rue a été construite par Paul Abadie père en style néo-classique en 1825.
L'église possède un riche mobilier :
- Du XVIIème siècle : la chaire et le retable.
- Du XVIIIème : les orgues.
- Des XVIème, XVIIème et XVIIIème siècles
: des toiles peintes.

Portrait

En 1020, le comte d'Angoulême, Guillaume II, donna l'église à l'abbaye Saint-Amand de Boixe qui y fonda un prieuré. Il ne reste rien de cet édifice, rebâti au 12e siècle. La partie orientale de cette construction fut remplacée, à la fin du 15e sièicle, par une église à trois nefs. En 1568, les Protestants abattirent toutes les voûtes, sauf celle sous le clocher. Ces dernières ne furent remontées qu'en 1668. Trois travées de l'église du 12e siècle forment narthex. Les murs latéraux sont ornés d'arcades aveugles, au cintre brisé, reposant sur un faisceau de trois colonnes. Des motifs sculptés, provenant probablement de la partie détruite, ont été encastrés à l'ouest du mur séparatif de la construction gothique. La voûte en berceau brisé a été refaite en même temps que les autres. Une tribune a été montée au revers de la façade en 1821. La partie orientale de quatre travées se compose d'une nef et de bas-côtés, terminés par un mur droit. Deux chapelles ont été ouvertes dans les bas-côtés, au début du 16e siècle, l'une dans la travée nord-ouest, l'autre dans la troisième travée sud. Le clocher est divisé en deux étages par des cordons. Ses faces sont percées de deux baies dont les jambages sont moulurés en colonnettes.

Langues pratiquées

Français

Conditions de visites

Visites individuelles libres en permanence

Tarifs (€)

Accès libre.

Ouverture

Toute l'année, tous les jours.

Calculer l'itinéraire vers Eglise Saint André

Recommandé pour vous