Fort Napoléonien et Blockhaus, Saint-Georges-de-Didonne (17110)

Descriptif

La Pointe de Suzac est parsemée de plusieurs édifices qui révèlent son importance stratégique au cours de l'Histoire. Le fort napoléonien fut détruit par les britanniques en 1814.
Dès le début du 19è siècle, les relations s'enveniment avec les Britanniques, Napoléon 1er imagine des fortifications.

Cela se traduira tardivement, à la fin siècle, par la réalisation d'un corps de garde et de traverses-abri (l'une est encore visible sur le site).

La présence de fondations gallo-romaines à flanc de falaises témoignent de l'occupation du site dès l'époque gallo-romaine.

Deux interprétations sont possibles : ruines d'une ancienne villa ou d'un bâtiment de type administratif destiné à baliser l'entrée de l'Estuaire de La Gironde.

La Pointe de Suzac a été en grande partie détruite par les bombardements alliés d'avril 1945. Elle a été un des éléments du mur de l'atlantique, une de ces forteresses côtières nommées "poche ". Casemates, Poste de Direction de tirs, impacts d'obus sont encore visibles pour témoigner de l'Histoire.

Leur présence rappelle la destruction de Royan, ville voisine, entièrement écrasée sous 1500 tonnes de bombes larguées par les forces alliées en janvier 45 afin de libérer la ville des troupes allemandes.

Équipements & services

Animaux acceptés

Conditions de visites

Visites individuelles libres en permanence

Tarifs (€)

Gratuit.

Ouverture

Toute l'année, tous les jours.

Calculer l'itinéraire vers Fort Napoléonien et Blockhaus

Recommandé pour vous