J’ai visité La Rochelle à vélo

Départ de Marans, et longue vadrouille dans les rues de La Rochelle

Par un bel été, j’ai décidé de parcourir La Rochelle à vélo, en partant de Marans via l’itinéraire de La Vélodyssée®. Le temps d’une demi-journée, j’ai parcouru les quartiers de celle que l’on surnomme « la ville belle et rebelle » et admiré son patrimoine maritime exceptionnel. Voici le récit de ma balade à vélo à La Rochelle !

La Vélodyssée®, une expérience unique au cœur de l’Atlantique

Il y a quelques mois, je me suis mis en tête de visiter La Rochelle à vélo en empruntant quelques tronçons de La Vélodyssée®, partie française de l’EuroVelo 1 qui relie Roscoff à Hendaye via un itinéraire cyclable de 1200 km de long longeant l’Atlantique. Je suis donc parti de Marans un matin de juillet en direction de La Rochelle, une ville où les cyclistes sont rois.

Le jour du départ, la chance est de mon côté : un grand soleil illumine le port de Marans. Après avoir enfourché mon vélo, je pars à l’aventure en direction du marais poitevin. Je ne tarde pas à déboucher sur le canal de Marans, ancienne voie navigable reliant La Rochelle. Je suis ravi de cette agréable balade à vélo en bord de canal, où l’ombre des arbres m’apporte un peu de fraîcheur. Au bout d’une heure et demie, j’arrive finalement à bon port.

Halte gourmande sur le vieux port

Il est midi pile lorsque mes roues atteignent les quais du vieux port. Avant d’explorer La Rochelle à vélo, je décide de m’offrir un déjeuner bien mérité. Il faut à présent choisir parmi les nombreuses terrasses qui entrent dans mon champ de vision. Je m’installe face aux gardiennes de la cité, les tours de Saint-Nicolas et de la Chaîne, tout en admirant les bateaux amarrés sur le bassin. Sans hésiter un seul instant, je commande un plateau de fruits de mer car après tout, je suis là pour déguster les spécialités locales !

tours du vieux port de La Rochelle

Après ce festin, je termine par une note sucrée, une glace au caramel à la fleur de sel, pour accompagner mes flâneries au bord de l’eau. Tout en savourant ma glace, j’arpente le Cours des Dames et observe la Grosse Horloge qui se dresse fièrement sous mes yeux. Cette ancienne porte de la ville qui relie le port et les rues commerçantes représente un fleuron du patrimoine rochelais. Après cette pause fort agréable, je dois à présent me remettre en selle, taraudé par une question existentielle : que faire à La Rochelle en vélo ?

La Rochelle, bastion des cyclistes charentais

La Rochelle est indéniablement une ville pour les amoureux des deux roues avec ses 100 kilomètres de pistes cyclables. La ville propose d’ailleurs des locations de vélos à la journée, notamment via le réseau Yelo, permettant de visiter le centre et l’agglomération de La Rochelle (230 kilomètres de voies cyclables en tout !). Bon à savoir pour les plus fainéants : il est aussi possible de louer un vélo électrique.

Service Yelo La Rochelle

La Rochelle et ses quartiers

Je décide de profiter de ces nombreux aménagements cyclables pour explorer les moindres recoins de La Rochelle. Je commence ma balade à vélo par la vieille ville et son décor de carte postale : je roule entre les maisons anciennes du XVe siècle, traverse quelques passages secrets, prend le temps de contempler les plaques de personnages célèbres et arrive à l’Hôtel de la Bourse, ce joli monument historique tout de blanc vêtu. Sa cour intérieure est fort reposante et m’offre une halte agréable à l’ombre du soleil.

Je continue ma route en sillonnant les rues bordées d’arcades jusqu’à l’Hôtel de ville. Bien que ce dernier soit en rénovation depuis l’incendie qui l’a fortement endommagé il y a quelques années, il est possible d’en distinguer le cachet indéniable avec sa gigantesque tour et ses pierres aux tons crème.

Je décide ensuite de me laisser porter au hasard des rues.

Je passe devant la jolie Église St Sauveur et traverse la passerelle qui enjambe le canal, et j’arrive dans le quartier très animé de Saint-Nicolas. Sur la petite place pavée de la Fourche, de nombreuses terrasses de café ont élu domicile, donnant au lieu un air festif et convivial. Je m’y installe confortablement, à l’ombre de l’arbre majestueux qui orne l’endroit.

Le Stade Rochelais : une halte incontournable pour les amoureux du rugby

Au détour d’une conversation endiablée avec mon serveur qui s’avère être, comme moi, féru de rugby, j’apprends que le stade Marcel Deflandre ne se trouve qu’à une dizaine de minutes de mon emplacement actuel ! Ni une, ni deux, je remonte sur mon véhicule afin d’y jeter un œil. Pour y accéder, j’emprunte un très joli itinéraire au bord de l’eau. Je longe le Mail, passe devant le Casino et poursuit via le parc d’Orbigny peuplé de chênes verts et de pins. En face, le Port des Minimes me salue.

Port des Minimes La Rochelle

J’arrive enfin sur le lieu tant attendu, le cœur battant en imaginant les supporters déchaînés. Enivré par l’odeur des embruns, l’appel du large me fait signe et je poursuis ma route en direction de la plage de Port Neuf. Qu’il est doux d’entendre se rapprocher le bruit des vagues !

Il est temps pour moi de repartir vers mon point de départ. Pour pimenter un peu mon itinéraire de retour vers Marans, je passe cette fois-ci par la côte afin d’admirer le magnifique littoral charentais. J’ai finalement trouvé réponse à ma question. Que faire à La Rochelle à vélo ? Mille et une découvertes extraordinaires…

 

Loopi

Découvrez Loopi, une solution connectée vraiment pratique pour découvrir les itinéraires existants ou calculer votre itinéraire personnalisé.

A

Port de plaisance de Marans

17230 Quai des Fusiliers Marins, Marans, France

B

Début du Canal de Marans à La Rochelle

46.314203, -1.004349

C

Vieux Port de La Rochelle

La Rochelle Vieux Port, Cours des Dames, La Rochelle, France

D

Hôtel de la Bourse de La Rochelle

Rue du Palais, La Rochelle, France

E

Stade Marcel Deflandre

Stade Marcel Deflandre, Rue des Frères Lumière, La Rochelle, France

F

Port des Minimes de La Rochelle

Port des Minimes, Avenue de la Capitainerie, La Rochelle, France