Le tour de l’île de Ré à vélo, un incontournable !

Pédaler, flâner, admirer

Nous avions hâte de flâner, à notre rythme, au milieu des sublimes paysages et des petits villages de charme. En vacances quelques jours sur l’île de Ré, nous avions décidé avec mon ami de faire le tour de l’ile de Ré à vélo. Nous n’étions pas forcément très sportifs mais on nous avait dit que les 100 kilomètres de pistes cyclables (tout de même !) de l’île étaient parfaitement accessibles à tous. Et oui, l’île de Ré est plutôt plate !

Nous avions hâte de flâner, à notre rythme, au milieu des sublimes paysages et des petits villages de charme. C’est donc équipés de la carte des pistes cyclables, récupérée à l’Office de Tourisme, que nous nous sommes lancés à l’assaut du tour de l’ile de Ré en 2 jours.

Le nord de l’île de Ré à vélo

Le soleil brillait ce matin-là quand nous sommes partis de Saint-Martin-de-Ré, notre port d’attache sur l’île de Ré. Direction le nord de l’île pour ce premier jour de randonnée à vélo.

Nous avons enfourché nos montures et mis le cap sur La Couarde-sur-Mer, pour notre premier arrêt prévu. Alors que nous  pédalions sur nos premiers kilomètres, les paysages avaient déjà changé… C’est au milieu des vignes bien vertes que nous roulions à présent. Arrivés à La Couarde-sur-Mer, nous avons découvert une jolie station balnéaire, avec son mignon centre-ville au milieu duquel trône un kiosque à musique du XIXème.Nous avons ensuite pris la direction des plages de sable blanc tenté par un petit moment de détente au soleil.

De retour sur les pistes, nous nous sommes dirigés vers le Fier d’Ars et c’est encore un environnement tout autre qui nous attendait. Nous nous sommes alors retrouvés entourés de toutes parts par un damier de marais. Des marais salants, des marais d’eau douce : le soleil brillait sur l’eau et faisait scintiller chaque parcelle. Au loin quelques sauniers récoltaient le fameux sel. Vraiment impressionnant de voir encore des personnes élaborer selon une technique ancestrale ce produit unique issu de la mer.

Nous sommes passés par Ars-en-Ré, labellisé plus beau village de France. Il est vrai qu’avec son emblématique clocher noir et blanc et son joli port de plaisance, ce village plein de charme est à craquer. En vrais gourmands, nous nous sommes laissé tenter par quelques huîtres dégustées nature, en toute simplicité, dans un bon restaurant du coin… Quelle fraîcheur !

Dégustation d'huitres Ars en Ré

Clocher d'Ars en Ré

Dernière étape du jour pour notre tour à vélo de l’île de Ré à Saint-Clément-des-Baleines, où nous avions décidé de passer la nuit. Mais avant, un petit tour par le célèbre… Phare des Baleines.

On y a alors appris l’origine de son nom (il a été construit pour prévenir les marins de ne pas s’échouer sur les rochers de… la Pointe des Baleines, baptisée ainsi du fait des nombreux échouages de cétacés !). Nous avons surtout découvert le plus beau panorama de l’île. Les mollets déjà bien chauffés par nos kilomètres de vélo sur l’île de Ré, nous avons facilement grimpé les marches nous menant au sommet. Et cela valait vraiment la peine au vu du panorama sur l’île de Ré et sur l’océan qui nous y attendait.

Bien décoiffés par le vent qui soufflait là-haut, nous sommes redescendus pour nous balader dans Saint-Clément-des-Baleines, et découvrir un village authentique avant de prendre un repos bien mérité.

Vieille_Tour_et_Phare_des_Baleines_Ars en re

Le sud de l’île de Ré à vélo

Nous avons décidé de ne pas pousser ce matin-là jusqu’au village des Portes-en-Ré, pourtant réputé pour avoir les plus belles plages de l’île. Notre randonnée à vélo a donc rapidement pris la direction du sud de l’île, pour découvrir Le Bois-Plage-en-Ré, que nous avons atteint après une petite quinzaine de kilomètres vraiment superbes au milieu de vignes, de quelques champs de coquelicots. Nous ne voulions pas rater le marché réputé du Bois-Plage car nous avions très envie de faire le plein de produits frais et locaux pour notre repas du midi… Nous nous sommes régalés !

Petit cafe sur la plage Ile de re

Dans l’après-midi, arrivés à Sainte-Marie-de-Ré, souvent à l’abri de pinèdes, nous avons pris plaisir à nous balader dans son dédale de venelles fleuries. Toutes ces petites maisons blanches aux volets verts… un régal pour les yeux ! Surtout avec ces roses trémières en fleur qui pullulent le long des maisons.

Tout à l’est de l’île, nous sommes arrivés à Rivedoux-Plage, juste de l’autre côté du pont face à La Rochelle. Nous avons profité du sable fin pour nous détendre et admirer le petit phare de Chauveau, au large tout seul en mer.

Sur notre parcours final vers Saint-Martin-de-Ré, nous avons longé le joli port de plaisance de La Flotte qui fut autrefois un village de pêcheurs. Aujourd’hui les vieux gréements côtoient les terrasses de cafés dans une atmosphère conviviale qui nous a beaucoup plu.

Plus que quelques coups de pédales nous séparaient désormais de notre point d’arrivée et de départ à Saint-Martin-de-Ré.
Tant de souvenirs déjà entre les marais salants, les belles plages de sable et les villages rétais si typiques… Et le bonheur d’avoir pédalé à notre rythme pour découvrir l’île !

Paysage il de Re

Loopi

Découvrez Loopi, une solution connectée vraiment pratique pour découvrir les itinéraires existants ou calculer votre itinéraire personnalisé.

A

Première journée : Départ de Saint-Martin-de-Ré

Saint-Martin-de-Ré, France

B

Première étape

La Couarde-sur-Mer, France

C

Deuxième étape

Ars-en-Ré, France

D

Troisième étape

Saint-Clément-des-Baleines, France

E

Deuxième journée : départ des Portes-en-Ré

Les Portes-en-Ré, France

F

Première étape

Le Bois-Plage-en-Ré, France

G

Deuxième étape

Sainte-Marie-de-Ré, France

H

Troisième étape

Rivedoux-Plage, France

I

Dernière étape

La Flotte, France